Ghana

By , June 17, 2009 10:49 pm

Country profile Ghana

Source: FAO Country Profiles and CIA The World Fact Book, 2006

Ghana
Capital Accra
Land area 239,460 sq km
Population 22,409,572
Population growth rate 2.07% (2006 est.)
Forested area
Land use Arable land: 17.54%
Permanent crops: 9.22%
Other: 73.24% (2005)
Natural resources Gold, timber, industrial diamonds, bauxite, manganese, fish, rubber, hydropower, petroleum, silver, salt, limestone

The Republic of Ghana lies almost in the centre of those countries whose shores front along the Gulf of Guinea on the west coast of Africa. The coastline stretches over 565 km. The country reaches some 675 km from south to north and 540 km from east to west and has a total area of 238 538 km2. Extreme longitudes are 3°07’W and 1°14’E and extreme latitudes 4°45’N and 11°11’N.

The country is generally undulating but the Akwapim, Kwahu, Mampong, Ejura and Gambaga scarps are prominent, although of no great height, seldom exceeding 600 meters. The greatest altitude, 880 meters, is in the Volta region where a series of hill ranges runs in a north-east to south-west direction. These ranges continue north-eastward into the Republic of Togo.

The Volta is the most important river and others like the Pra, Ankobra and Tano run southerly to the sea and are navigable for about 80 km. The drainage is dominated by this system, which includes a vast artificial lake of over 770 000 ha. Soils are variable and in general moderately fertile and capable of supporting good growth unless they remain bare for some years.

The climate of Ghana is tropical, with some variation due to season and elevation. In the southern part of the country there are two rainy seasons (April to July and September to November). Rainfall is highest in the south-west, ranging from 1 250 to 2 150 mm.

The south-east has also two rainy seasons but a lower annual rainfall (750 mm). In the northern part, rainfall ranges between 1 100 and 1 250 mm and occurs in a single season (April to September) followed by a long dry season. The mean annual temperature in Ghana averages between 26 and 29°C. The climate is also influenced by the “harmattan,” a dry desert wind that blows south from the Sahara between December and February and produces a significant drop in humidity.

Environmental current issues

  • Recurrent drought in north severely affects agricultural activities;
  • Deforestation; overgrazing;
  • Soil erosion;
  • Poaching and habitat destruction threatens wildlife populations;
  • Water pollution; inadequate supplies of potable water

Endangered wild life species in Ghana: Diana monkey, red colobus, chimpanzee, green turtle, African wild dog.

Profil du pays : Le Ghana

Source: Les profils du pays du PAM et CIA. Le livre des Réalités Mondiales, 2006

Ghana
Capitale Accra
Superficie 239,460 km²
Population 22,409,572
Taux de croissance de la Population 2.07% (est.2006)
Zones forestières
Emploi des terres Terre Arable : 17.54%
Planates vivaces: 9.22%
Autre: 73.24% (2005
Ressources naturelles Or, bois, diamants industriels, bauxite, manganèse, poisson, caoutchou, électricité, pétrole, argent, sel, calcaire

La République du Ghana se situe presque au centre de ces pays les Côtes desquels longent le Golf de Guinée sur la côte Ouest de l’Afrique. La ligne côtière s’étend sur une longuer de 565 km. Le pays atteind une distance de 675 km du sud au nord et 540 km de l’est à l’ouest et a une superficie totale de 238,538 km². Les longitutes extrêmes sont 3°07’W et 1º14’E et les latitudes extrêmes sont 4°45’N et 11º11’N.

Le pays est générallement valloné mais dans Akwapim, Kwahu, Mampong, Ejura et Gambaga des parcelles sont prominentes, malgré tout l’altitude est très basse, n’excédant rarement pas les 600 mètres. La plus haute altitude, 880 mètres, se trouve dans la région du Volta où une séries de chaînes de montagnes la traversent dans le sense nord-est au sud-ouest. Ces chaînes de montagnes continuent dans la direction nord-est jusque dans la République du Togo.

Le Volta est le fleuve le plus important et d’autres fleuves comme le Pra, l’Ankora et le Tano coulent vers le sud jusqu’à la mer et sont naviguables sur une distance de 80 km. Le drainage est dominé par ce système, qui comprend un vaste lac artificiel de plus de 770 ha. Les sols sont variables et en général moderément fertiles et capables de supporter un bon nombre de cultures s’ils sont mis en jachère pendant quelques années.

Le climat du Ghana est tropical, avec quelques variations dûes aux saisons et à l’altitude. Dans la partie sud du pays, il y a deux saisons pluvieuses (avril à juillet et de septembre à novembre). La pluviométrie est plus élevée dans le sud-ouest, variant de 1,250 à 2,150 mm

Le sud-est aussi a deux saisons de pluies mais une pluviométrie annuelle plus basse (750 mm). Dans la partie nordique, la pluviométrie varie entre 1,100 et 1,250 mm et elle n’a qu’une saison de pluies (d’avril à septembre) suivie d’une longue saison sèche. La température moyenne annuelle au Ghana varie entre 26 et 29ºC. Le climat est aussi influencé par ‘’l’harmattan’’, un vent sec du desert qui souffle dans la direction sud à partir du Sahara entre décembre et février et qui produit une baisse importante en humidité.

Les questions environnementales actuelles

• La sécherèsse périodique dans le nord porte sévèrement atteinte aux activités agricoles ;
• Déforestation, surpâturage ;
• L’érosion du sol
• Braconnage et la destruction de l’habitat ménace les populations de la faune ;
• Pollution d’eau et un ravitaillement inéfficace d’eau potable

Les espèces de la faune en danger au Ghana : le singe Diana, le colombe rouge, le chimpanzé, la tortue verte, le chien sauvage de l’Afrique.

Comments are closed

Panorama Theme by Themocracy