Mali

By , June 17, 2009 11:05 pm

Country profile Mali

Source: FAO Country Profiles and CIA The World Fact Book, 2006

Mali
Capital Bamako
Land area 1,240,000 sq km
Population 11,716,829
Population growth rate 2.63% (2006 est.)
Forested area
Land use Arable land: 3.76%
Permanent crops: 0.03%
Other: 96.21% (2005)
Natural resources Gold, phosphates, kaolin, salt, limestone, uranium, gypsum, granite, hydropower. Known but not exploited: bauxite, iron ore, manganese, tin, and copper

The Sudanese Republic and Senegal became independent of France in 1960 as the Mali Federation. When Senegal withdrew after only a few months, what formerly made up the Sudanese Republic was renamed Mali. Rule by dictatorship was brought to a close in 1991 by a coup that ushered in democratic government. President Alpha KONARE won Mali’s first democratic presidential election in 1992 and was reelected in 1997. In keeping with Mali’s two-term constitutional limit, KONARE stepped down in 2002 and was succeeded by Amadou TOURE.

Biogeography
The Republic of Mali is bounded on the north-east by Algeria, on the east by Niger, on the south by Burkina Faso, Côte d’Ivoire, and Guinea, and on the west by Senegal and Mauritania. Situated between latitudes 10° and 24° N, it is a landlocked country with frontiers not corresponding to any natural feature.

The topography is mostly low plateaux and basins with occasional rocky hills. The plateaux never exceed 300 or 400 m. Sloping both northward toward the Niger basin and southward, they cover large areas and have lateritic soils.

The only irregularities are the gorges of the Niger valley and the striking precipices resulting from erosion (the Bandiagara cliffs). Adrar des Iforas in the north-east is a crystalline massif sculpted by desert erosion, while in the south-west the Guinean Fouta Djallon massif extends into Mali in the form of a plateau sloping north-eastwards.

The Niger flows sluggishly through a huge depression with very little gradient, spreading out in the Macina, an enormous network of lakes and swamps between Mopoti and Tombouctou. The northern third of the country lies within the Sahara. In the west is a part of the Sahel, a semiarid transitional zone between areas of savannah and the Sahara desert. Rolling grasslands cover the south.

Environmental current issues

  • Deforestation
  • Soil erosion
  • Desertification
  • Poaching

Endangered wild life species in Mali:
Addra Gazelle, antiliope blanche, northern bald ibis, sand gazelle, chimpanzee, African wild dog.

Le profil du pays : Le Mali

Source: Les profils du pays du PAM et CIA. Le livre des Réalités Mondiales, 2006

Mali
Capital Bamako
Superficie 1, 240,000 km²
Population 11, 716,829
Taux de croissance de la Population 2.63% (est. 2006)
Zone forestière
Emploi des terres Terre Arable: 3.76%
Plantes vivaces: 0.03%
Autre: 96.21% (2005)
Natural resources Or, phosphates, kaolin, sel, calcaire, uranium, gypsum, granite, électricité. Connue mais pas exploitée : bauxite, fer, manganèse, étain, et cuivre

La République Soudanaise et le Sénégal devinrent indépendants de la France en 1960 sous le nom de la Fédération du Mali. Lorsque le Sénégal se rétira après seulement quelques mois, ce qui constituait jadis la République Soudanaise fut rénommée Mali. L’on mis fin au règne de dictature en 1991 par la suite d’un coup d’état après lequel l’on introduisit le système démocratique. Le Président Alpha Oumar KONARE remporta les prémières élections présidentielles démocratiques du Mali en 1992 et fut reélu en 1997. Pour le respect de la limite constitutionnelle de deux mandats, KONARE quitta le pouvoir en 2002 et il fut succedé par Amadou Toumani TOURÉ.

Biogeaographie
La republique du Mali partage ses frontires au nord-est avec Algerie, est par le Niger, au sud par le Burkina Faso, la Cocirc;te d Ivoire, et la Guinée, et à l’ouest par le Sénégal et la Mauritanie. Situé entre les latitudes 10° et 24° N, c’est un pays enfermé à l’intérieur des terres avec des frontières qui ne correspond à aucun des traits naturels

La topographie est pour la plupart constituée de plateaux et de bassins bas avec par-ci et par-là des collines rocheuses. Les plateaux ne dépassent guère les 300 ou 400 m. Tous les deux décampant dans le sens nord vers le bassin du Niger et le sud, ils couvrent une large zone de sols en latérites.

Les seules irrégularités sont les gorges de la valley du Niger et des escarpements impressionnants dûs à l’érosion (les falaises du Bandiagara). L’Adar des Iforas dans le nord-est est un massif cristallin sculpté par l’érosion du désert, pendant qu’au sud-ouest le massif du Fouta-Djallon Guinéen s’étend dans le Mali sous forme d’un plateau escarpant vers le nord est.

Le Niger coule parèsseusement à travers une grande dépression avec peu de déclivité, s’étendant à Macina, un réseau énorme de lacs et de marrais entre Mopti et Tombouctou. Le tiers du nord du pays se trouve dans le Sahara. Dans l’ouest se trouve une partie du Sahel, une zone transitoire sémi-aride entre les zones de la savane et le désert du Sahara. Des terres de pâturage à perte de vue couvrent le sud.

Les quetions environnementales actuelles

• Déforestation
• L’érosion du sol
• Désertification
• Braconnage

Les espèces de la faune en danger au Mali : La gazelle Addra, antilope blanche, l’ibis chauve du nord, la gazelle des zones sabloneuses, le chimpanzé, le chien sauvage de l’Afrique.

Comments are closed

Panorama Theme by Themocracy