Togo

By , June 17, 2009 11:13 pm

Country profile Togo

Source: FAO Country Profiles and CIA The World Fact Book, 2006

Togo
Capital Lomé
Land area 56,785 sq km
Population 5,548,702 (July 2006 est.)
Population growth rate 2.72% (2006 est.)
Forested area 16,320 sq km
Land use Arable land: 44.2%
P ermanent crops: 2.11%
Other: 53.69% (2005)
Natural resources Phosphates, limestone, marble, arable land

French Togoland became Togo in 1960. Gen. Gnassingbe EYADEMA, installed as military ruler in 1967, continued to rule well into the 21st century. Despite the facade of multiparty elections instituted in the early 1990s, the government continued to be dominated by President EYADEMA, whose Rally of the Togolese People (RPT) party has maintained power almost continually since 1967. Togo has come under fire from international organizations for human rights abuses and is plagued by political unrest. While most bilateral and multilateral aid to Togo remains frozen, the EU initiated a partial resumption of cooperation and development aid to Togo in late 2004 based upon commitments by Togo to expand opportunities for political opposition and liberalize portions of the economy. Upon his death in February 2005, President EYADEMA was succeeded by his son Faure GNASSINGBE. The succession, supported by the military and in contravention of the nation’s constitution, was challenged by popular protest and a threat of sanctions from regional leaders. GNASSINGBE succumbed to pressure and agreed to hold elections in late April 2005 which legitimized his succession.

Biogeography
Togo is a thin, long country nested between Ghana and Benin on the west and east, respectively. It shares a border with Burkina Faso in the north and a coastline on the Gulf of Guinea in the south. The country’s length allows it to stretch through six distinct geographic regions; climate varies from tropical to savanna.

In the south of Togo is a narrow, low-lying coastal belt containing a series of inland lagoons. To the north lies a plateau region that increases in elevation from about 60 m in the south to about 425 m and becoming more rugged in the north-east. The Togo Mountains, the Atakora massifs and the Fasao chains stretch from south-west to north-east and cover much of western Togo. Mont Agou (Pic Baumann) in the south-west (986 meters) is Togo’s highest point. To the north of the hills lies a plateau drained by the Oti River. The Mono River and its tributaries drain much of the southern part of the country.

Togo is a tropical country but is also affected by cooling ocean currents and its mountainous terrain. Annual rainfall varies from 850 mm (in the coastal zone) to 1 500 mm (at Bafilou and Badou). Temperatures are fairly constant, but seasonal variations, which are very low in the coastal zone (with high humidity), increase farther north (the continental aspect of the climate).

Environmental current issues

  • Deforestation
    • Slash and burn agriculture
    • Fuel wood exploitation
  • Water pollution affecting health and hindering the fishing industry
  • Air pollution in urban areas

Endangered wild life species in Togo:
Diana monkey, red colobus, chimpanzee, green turtle, African wild dog, leatherback and hawksbill turtles, goliath grouper.

Profil du pays : Le Togo

Source : Les profils du pays du PAM et CIA. Le livre des Réalités Mondiales, 2006

Togo
Capital Lomé
Superficie 56,785 sq km2
Population 5,548,702 (July 2006 est.)
Taux de croissance de la population 2.72% (2006 est.)
Zone forestière 16,320 km²
Emploi des terres Terre Arable: 44.2%
Plantes vivaces: 2.11%
Autre: 53.69% (2005)
Ressources naturelles Phosphates, calcaire, marble, terre arable

Le Togoland français devint Togo en 1960. Le Gen. Gnassingbe EYADEMA, fut installé comme leader militaire en 1967, il continua à règner bien au-delà jusqu’au 21eme siècle. Malgré la façade des élections multipartisme instituées au début des années 90, le Président EYADEMA continua à dominer la scène politique et le gouvernement, son parti : Le Rally du Peuple Togolais (RPT) maintena le pouvoir presque dépuis 1967. Le Togo est critiqué par les organisations internationales pour ses abus des droits de l’homme et a connu un fléau de troubles. Pendant que la plupart de l’aide bilatérale et multilatérale au Togo reste gêlée, l’UE a initié une réprise partielle de l’aide de coopération et de développement au Togo vers la fin de 2004, aide qui est basée sur l’engagement du Togo à l’élargissement des opportunités à l’opposition et à la libéralisation de certains secteurs de l’économie. A sa mort en février 2005, le Président EYADEMA fut succèdé par son fils Faure GNASSINGBE. La succession, soutenue par les militaires et en contravention de la constitution de la nation, déclencha une protestation populaire et une ménace de sanction de la part des leaders régionales qui tous, s’opposèrent à cette action de succession. GNASSINGBE succomba sous la pression et accepta d’organiser des élections vers la fin du mois d’avril 2005, élections qui légitima sa succession.

Biogéographie
Le Togo est un petit pays étroit niché entre le Ghana et le Bénin à louest et à l’est, respectivement. Il partage une frontière avec le Burkina Faso au nord et il a une ligne côtière sur le golf de Guinée dans le sud. La longueur du pays le permet de s’éttendre à travers six régions géographique distinctes ; le climat varie du tropical à la savane.

Dans le sud du Togo l’on trouve une ceinture côtière basse et étroite contenant une série de lagunes de l’intérieur. Au nord se trouve une région de plateaux qui augmente en altitude à partir de 60 m au sud jusqu’à environ 425 m et devint plus accidentée dans le nord-est. Les montagnes du Togo, le massif de l’Atakora et les chaînes du Faso s’éttendent du sud-ouest au nord-est et couvre la plupart de la partie ouest du Togo. Le mont Agou (qui a son pic à Baumann) dans le sud-ouest (968 mètres) le plus haut sommet du Togo. Au nord des collines se trouve un plateau arrosé par le fleuve Oti. Le fleuve Mono et ses afluents arosent la plupart du sud du pays.

Le Togo est un pays tropical mais il est aussi touché par des courants d’air frais en provenance de l’océan et de ses terrains montagneux. La pluviométrie annuelle varie de 850 mm (dans la zone costale) à 1,500 mm (à Balifou et Badou). Les temperatures restent régulières dans l’ensemble, mais avec une variation saisonnière, elle reste basse dans la zone côtière (avec une haute humidité), qui s’accroît au fur et à mésure que l’on monte vers le nord (l’aspect continental du climat).

Les questions environnementales actuelles

• Déforestation
° la coupe des forêts et
l’agricultrure sur brûli
º L’exploitation du bois comme
fuel
• Pollution d’eau touchant à la santé et empêchant l’éssort de l’industrie de la pêche
• Pollution d’air dans les zones urbaines

Les espèces de la faune en danger au Togo : Le singe Diana, le colombe rouge, le chimpanzé, la tortue verte, le chien sauvage de l’Afrique, la tortue de mer, le mérou géant.

Comments are closed

Panorama Theme by Themocracy