Background

By , May 19, 2009 1:28 am

Background

The initial concept of Green Actors in West Africa was first discussed during a meeting of NC-IUCN’s West African partners in Aburi, Ghana (September, 2004). In a later meeting of several of the same partners in Cotonou, Benin (April, 2005) the decision was reached to formalize the network.

GAWA is thus a network of Environmental NGOs involved in environmental protection, rehabilitation, awareness raising, biodiversity conservation and natural resource management.

Following many discussion and consultations, between partners at national and regional levels, improved coordination of efforts as an immediate need has been identified to help consolidate cooperation among the green actors of West Africa.

The West Africa region itself is plagued with civil conflicts, poverty and widespread abuse of the environment and unsustainable exploitation of natural resources (livelihood means) in particular. This is manifested in the rapid rates of deforestation, environmental degradation and rapid erosion of genetic resources and biodiversity. This trend seems to continue unabated due to the lack of effective and meaningful leadership from governmental line ministries and other authorities in many countries.

What is also clear is the visible absence of an active coordination entity or body to pool resources between and among the main actors as is seen in other sectors. However, with the growing popularity of democratic institutions taking prominence in the sub-region, there are increased possibilities for a broader scope of donor support for conservation and sustainable development initiatives.

Arrière-plan

Le concept initial d’ Acteurs Verts de l’Afrique de l’ Ouest était discuté pour la première fois au cours d’ une réunion des parténaires Ouest Africains d’IUCN-NC á Aburi, au Ghana (septembre 2004). Au cours d’ une réunion ultérieure qui regroupa plusieurs de ces mêmes parténaires á Cotonou au Bénin (avril 2005) une décision fut prise pour finaliser et formaliser la création d’ un réseau.

AVAO ou GAWA est donc un réseau environnemental des ONGs impliquées dans la protection environnementale, la réhabilitation, la sensibilisation, la conservation de la biodiversité et la gestion des ressources naturelles.

Par la suite de plusieurs discussions et consultations entre les parténaires, aux niveaux national et régional, une coordination améliorée des éfforts en tant qu’ un besoin immédiat, fut identifiée pour aider à la concretization de la coopération parmi les acteurs verts de Afrique de l’ ouest.

La région ouest Africaine, en soi, est accablée de mauvaise gouvernance, des agitations civiles, de la pauvrété et de l’ abus répandu de l’ environnement et l’ exploitation non durable des ressources naturelles (moyen de subsistence, en particulier).

Ceci se manifeste dans le taux rapide de deforestation, de la dégradation environnementale et d’une érosion rapide des ressources génétiques et de la biodiversité.
Ce phénoméne semble continuer sans frein, dû au manque d’ une direction éfficace et sérieuse des ministéres gouvernementaux et d’ autres autorités dans plusieurs pays.

Ce qui est clair, c’ est l’ absence visible d’ une coordination active d’ un corps ou d’ une entité capable de mettre ensemble les ressources, entre et parmi les acteurs clés, comme dans le cas de certains secteurs. Cependant, avec la croissance populaire de la démocratie et de la bonne gouvernance qui s’ avèrent proéminentes dans la sous-région, il y a une possibilité croissante d’ opportunités de financement des initiatives de conservation et d’un devéloppement durable.

Comments are closed

Panorama Theme by Themocracy