Les Amis de la Terre – Activities

By , June 26, 2009 2:40 pm

Campagne de sensibilisation sur les changements climatiques

Conformément à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques destinée à stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique, ADT-Togo a initié en 2003, une campagne de sensibilisation sur les changements climatiques dans la préfecture de Vo.

L’objectif principal du projet est de contribuer à lutter contre les changements climatiques.
Ses objectifs spécifiques sont:

  • renforcer la sensibilisation générale et les connaissances au niveau national sur la problématique des changements climatiques;
  • combler les lacunes du savoir en matière de lutte contre les changements climatiques;
  • impliquer davantage les populations rurales dans la lutte contre les changements climatiques;
  • informer et sensibiliser les organisations paysannes sur la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique, le Protocole de Kyoto et la Communication Nationale Initiale du Togo;
  • renforcer les connaissances des bénéficiaires en gestion durable des ressources naturelles.

Résultat important

Les populations se sont mobilisées autour de la plantation d’arbres et ont fait de la culture itinérante sur brûlis un tabou. Les populations concernées ont mieux cerné les problèmes liés au phénomène des changements climatiques, les causes, les impacts et les approches de solution.

Elles ont exprimé leur volonté de changer les comportements qui concourent au phénomène des changements climatiques, exprimé leur besoin en appui technique nécessaire à la réalisation des activités de reboisement et de recours au gaz naturel en remplacement du bois de chauffe notamment.

Activités sur le Projet problématique OGM

L’introduction des organismes génétiquement modifiés dans l’agriculture et nos systèmes alimentaires comporte des risques non connus et non maîtrisés aujourd’hui.

Néanmoins, selon des analystes, les cultures d’OGM comportent des risques de contamination de champs voisins et de la biodiversité en général.

L’utilisation des OGM dans un pays du Sud comme le Togo, pourrait entraîner d’abord une dépendance des petits paysans des multinationales puis une concentration des exploitations agricoles au détriment des petits agriculteurs. En conséquence, la majorité des paysans deviendraient des chômeurs, situation qui exposerait leur famille aux effets de la pauvreté.

Ce projet qui s’est déroulé en août 2003 puis en octobre 2004 avait pour finalité de susciter au sein des organisations paysannes et des organes d’information au niveau local, le débat sur la problématique OGM.

Les objectifs spécifiques de ce projet sont:

  • permettre aux organisations paysannes, aux organes d’information, aux parlementaires, aux chercheurs, au grand public de cerner les enjeux de la problématique OGM;
  • permettre aux participants de connaître les instruments régionaux et internationaux relatifs aux OGM;
  • enclencher une réflexion sur les effets pervers des OGM;
  • susciter un débat sur l’effet des OGM sur les systèmes agraires, la biodiversité et la santé au Togo;
  • susciter auprès des organisations paysannes la décision de mieux s’organiser pour défendre leurs intérêts dans le cadre des enjeux mondiaux.

Comments are closed

Panorama Theme by Themocracy